Titulaire d'une Maîtrise de Sciences Politiques de l'Université Paris X et d'une Licence de journalisme du CELSA, BERNARD DE LA VILLARDIERE a participé au lancement de France Info en 1987, puis de LCI en 1994 où il a présenté le « Journal du Monde ».

Il a couvert la révolution roumaine et la première guerre du Golfe pour RTL puis présenté la tranche d'info du matin sur Europe 1 entre 1996 et 1998. En septembre 1998, il rejoint M6 pour conduire le magazine d'information « Zone Interdite ». Il va également animer, pendant deux ans, l'émission « Ca me révolte » en prime time et en public une fois par mois.

En septembre 2006, il lance le magazine de grand reportage et d'investigation « Enquête Exclusive ». Un magazine alimenté notamment par des reportages poignants, une émission qui entend englober des thèmes politiques, économiques, sociaux et culturels. Militant de la cause humanitaire, BERNARD DE LA VILLARDIERE a présidé l'ONG d'aide humanitaire d'urgence « Solidarités » de 2000 à 2003.

BERNARD DE LA VILLARDIERE est aujourd'hui administrateur de la Fondation Suez, de la fondation Culturespaces et membre du réseau Re-Sources. Enfin, Bernard de La Villardière met aussi son savoir-faire au service de grandes sociétés ou institutions pour développer leurs outils de communication évènementielle et audiovisuelle.

Avec Mélissa Theuriau, qui lui a succédé à la tête de Zone interdite, il réalise en mai 2007 une enquête sur la guerre civile au Darfour en se rendant sur place avec la journaliste. Leur reportage été diffusé début juillet 2007 sur M6 dans Zone interdite.

BERNARD DE LA VILLARDIERE a été Président de l’ONG Solidarités et administrateur d’Action Contre la Faim. Il est aujourd’hui membre du Réseau (Re)sources et du comité d’orientation de Facts. Il est par ailleurs Vice-Président du Press Club de France et administrateur du Centre de Formation des Journalistes, de l’Institut des Relations Internationales et Stratégiques et du Club des Vigilants. Il est co-auteur de l’ouvrage L’anti-drogue paru aux éditions du Seuil.