CHRISTOPHE LACHNITT intervient en français ou anglais sur quatre thématiques principales.

1. La prise de risques

Pourquoi : en management comme en alpinisme, la capacité à assumer une prise de risques est déterminante dans le succès.

Quoi : ses conférences se fondent sur les aventures d’alpinistes extrêmes et sur sa propre expérience pour proposer des solutions de gestion du risque applicables en entreprise.

Comment : il conjugue un double vécu singulier d’alpiniste amateur et de manager professionnel. Il a failli mourir dans un accident d’alpinisme et ai tiré de cette expérience un livre, ”Entre la vie et le vide”, sur la gestion de la peur. Parallèlement, il bénéficie de 13 années d’expérience au sein de comités exécutifs d‘entités réalisant plusieurs milliards d’euros de chiffre d’affaires.


2. L’optimisme et la résilience

Pourquoi : l’irruption de nouveaux pays sur la scène économique internationale, les innovations technologiques permanentes et la révolution numérique rendent la concurrence à laquelle sont confrontées les entreprises toujours plus âpre. Ces évolutions mettent à rude épreuve les capacités de dépassement des épreuves de leurs collaborateurs.

Quoi : ses conférences évoquent ses quatre rencontres avec la mort et expliquent comment ce flirt improbable lui offre chaque jour une source inextinguible d’optimisme.

Comment :  CHRISTOPHE LACHNITT a donné une conférence TEDx sur les tribulations qu'il a subies et les leçons qu'il en a tirées.


3. La transformation numérique

Pourquoi : le numérique n’est plus un secteur. Les entreprises, au lieu de déployer une “stratégie numérique“, doivent adapter leur stratégie globale au monde numérique, social et mobile dans lequel elles évoluent désormais.

Quoi : ses conférences traitent de l’impact du numérique sur l’écosystème concurrentiel et de la transformation afférente des entreprises.

Comment : il est l’auteur de Superception, un blog de référence sur les tendances et stratégies numériques où il met en ligne des articles de veille et réflexion sur ces enjeux. Il a également publié un livre, « Le génie gênant« , consacré à la transformation numérique.


4. Le management par le sens

Pourquoi : la désintermédiation produite par la généralisation des technologies numériques ébranle les relations entre managers et managés.

Quoi : ses conférences abordent le leadership, le rôle du sens (vision, stratégie, culture, valeurs…) dans la motivation ainsi que les effets de l’avènement de la génération Z sur les entreprises et marques employeur.

Comment : outre les analyses qu'il publie à ce sujet, il a consacré un livre, ”Donnez du sens, il vous le rendra”, à la pertinence du management à l’ère de Twitter, de Snapchat et de la génération Z.


BIO

CHRISTOPHE LACHNITT est animé par quatre convictions.

La première est que la communication doit contribuer au business. Même les initiatives de communication corporate doivent favoriser la croissance rentable de l’entreprise concernée. Cet objectif passe aussi, en interne, par la mobilisation des collaborateurs.

Dans ce cadre, la vraie valeur ajoutée d’un communicant concerne le sens. La forme n’est jamais une fin en soi ; elle doit toujours être au service du fond, c’est-à-dire du sens communiqué.

En outre, la communication doit suivre une stratégie lisible plutôt que de sauter sans logique d’une sollicitation (interne ou externe) à une autre. On ne peut en effet pas demander à ses publics cible de reconstituer a posteriori la cohérence des prises de parole que l’on n’aura pas su constituer a priori.

Enfin, la communication est “l’art de l’autre“. Elle commence par la prise en compte de l’altérité de son audience. Pour faire passer son message, le communicant doit, à chaque étape de sa réflexion et de son action, s’intéresser à son public cible avant d’être centré sur son propre intérêt.

L’offre de services de CHRISTOPHE LACHNITT est fondée sur ces convictions et sur l’expérience acquise avec ses équipes au sein des groupes Alcatel, Microsoft et DCNS.

CHRISTOPHE LACHNITT a notamment développé une expertise dans les stratégies de changement de perception, la communication internationale et l’adaptation des entreprises au nouveau contexte créé par la révolution numérique :

 
Conseil stratégique et contenus

    1994-1997 – Communication interne sur la vision et la stratégie d’Alcatel Telspace afin de remobiliser ses collaborateurs après un plan social ayant affecté 20% de l’effectif.
    1996-1997 – Repositionnement de l’image d’Alcatel Alsthom et promotion de sa candidature pour la privatisation partielle de Thomson-CSF.
    1998-1999 – Annonces d’acquisitions d’Alcatel Alsthom aux Etats-Unis et de cessions en Europe pour un montant total de 19 milliards d’euros.
    1999-2000 – Positionnement – en Amérique du Nord, Asie et Europe – d’Alcatel comme un acteur “pure player” des télécommunications après le recentrage stratégique du Groupe.
    2000-2002 – Changement de l’image d’Alcatel, d’un acteur de niche au leader mondial des réseaux optiques, Alcatel devenant le n°1 mondial en termes de parts de marché et de perception.
    2000-2003 – Lancement de l’action reflet d’Alcatel Optronics, cotée à Paris et New York (NASDAQ), puis communication relative à la conversion des actions Optronics en actions ordinaires Alcatel et à la cession d’Alcatel Optronics.
    2003-2005 – Edification de l’image d’Alcatel dans les réseaux Internet, favorisant le passage de sa part de marché mondiale de 2% à 18%, et positionnement comme un leader innovant dans l’accès large bande face aux concurrents chinois à bas coûts.
    2005-2007 – Amélioration de l’image de Microsoft en France, la plus mauvaise du Groupe dans le monde à l’époque.
    2005-2007 – Gestion des activités marketing et communication de Bill Gates et Steve Ballmer lors de leurs visites à Paris.
    2005-2007 – Développement du marketing numérique de Microsoft France : doublement du trafic du site Internet, réduction de 21% du coût moyen par clic et augmentation moyenne de 33% du taux de clic.
    2007-2012 – Définition et mise en œuvre d’une stratégie de communication pour faire évoluer l’image de DCNS d’une administration à une entreprise privée de haute technologie.
    2009-2014 – Communication interne sur la vision, la stratégie et les valeurs de DCNS afin de favoriser l’adhésion au changement des collaborateurs et parties prenantes du Groupe.
    2010-2014 – Constitution de l’image de DCNS dans les énergies marines renouvelables au service de l’ambition du Groupe de jouer un rôle moteur dans la création d’une filière industrielle dédiée.

Communication de crise

    1998-1999 – Relations presse d’Alcatel Alsthom à l’occasion de l’effondrement du cours de l’action du Groupe le 17 septembre 1998 (-38%) et des doutes des marchés financiers sur la stratégie du Groupe pendant les huit mois suivants.
    2000-2002 – Communication de crise pour l’activité de réseaux optiques (les « autoroutes de l’information ») d’Alcatel après l’éclatement de la bulle Internet.
    2005-2007 – Communication de crise relative au bras de fer entre Microsoft, condamné en première instance pour abus de position dominante en 2004, et la Commission européenne.
    2008-2014 – Responsabilité du programme de gestion de crise de DCNS dans toutes ses dimensions – industriel, juridique, social, sécurité, communication…

Formation

    1994-2014 – Média training et coaching à la prise de parole en public d’un grand nombre de dirigeants.
    Enseignant en marketing à l’ESG Management School et formateur en communication de crise à l’ENA.

Coaching de start-ups

    1999-2005 – Intégration stratégique et opérationnelle de la politique de communication des start-up acquises par Alcatel dans la Silicon Valley.
    2005-2007 – Planification, conduite et mesure de l’activité marketing de Microsoft France, définition et mise en œuvre de programmes de génération de demande et d’accélération de la 
conversion des ventes.
    2007 – Création des Microsoft TechDays, le plus grand événement informatique européen.
    2007 – Lancements B2B et B2C de Windows Vista et Office 2007.

 

CHRISTOPHE LACHNITT est l’auteur du blog Superception consacré aux enjeux de perception. Il y a mis en ligne plus de 2 500 articles en français et anglais.

Il a également publié trois livres :

    Entre la vie et le vide (2011) sur la gestion de la peur par les alpinistes professionnels.
    Donnez du sens, il vous le rendra (2015) sur la pertinence du management et de la communication à l’ère de Twitter, de Snapchat et de la génération Z.
    Le génie gênant (2016) sur la transformation numérique.

Author - Blogger - Keynote Speaker

1. Risk Taking
Why: In management, like in mountain-climbing, the ability to take risks is a key success factor.
What: My lectures leverage extreme alpinists’ adventures and my own experience to offer risk management solutions that are applicable in the corporate environment.
How: I am an amateur mountain climber and a professional manager. I almost died in a climbing accident and wrote a book from that experience, ”Entre la vie et le vide” (in French), dedicated to fear management. I also benefit from thirteen years of experience as a member of executive committees of multibillion-dollar businesses.


2. Optimism and Resilience
Why: The emergence of new countries on the global economic stage, the incessant stream of technological innovations and the digital revolution make the corporate world more competitive than ever. Leaders, managers and employees face unprecedented pressure.
What: My lectures elaborate on my four near-death experiences and explain how that unlikely flirt gives me each and every day an inextinguible source of optimism.
How: I have given a TEDx Talk on my meetings with death and the lessons that I have drawn from them.


3. Digital Transformation

Why: The global economy is rapidly becoming digital. All companies, whatever their industry, must adapt their entire strategy to the digital, social and mobile universe in which they now operate instead of simply implementing a “digital strategy.”
What: My lectures cover the impact of the digital revolution on the competitive ecosystem and the resulting
corporate transformation.
How: I am the editor of the Superception media outlets (blog, newsletter, podcast) on digital trends and strategies. I have also published a book, “Le génie gênant“ (in French), dedicated to that topic.


4. Meaningful Management

Why: The growing disintermediation generated by the commoditization of digital technologies fundamentally alters the relations between managers and employees.
What: My lectures cover the evolution of leadership and the role of meaning (raison d’être, strategy,
culture, values...) in the motivation of employees, as well as the challenges posed by Generation Z to corporations.
Why: I have published a book, ”Donnez du sens, il vous le rendra” (in French), on these topics.