Après des études de droit et l'obtention du diplôme de l’Institut d'études politiques de Paris en 1958, FRANCOIS DE CLOSETS intégre l'Agence France-Presse (AFP) en 1961 et couvre la guerre d'Algérie.

 

À son retour, FRANCOIS DE CLOSETS se spécialise dans le journalisme scientifique : à l'AFP, aux côtés de Serge Berg, puis à Sciences et avenir et à l'ORTF, devenant l'un des premiers journalistes scientifiques à la télévision française.

 

 

FRANCOIS DE CLOSETS s'intéresse également à l'économie, produisant L'enjeu sur TF1 en 1978, émission qu'il arrêtera pour Médiations en 1988. Il publie en 1982 Toujours plus ! qui accuse les corporatismes de freiner l'évolution de la société française.

 

Il revient à la production de magazines scientifiques dans les années 1990 sur France 2, avec Les grandes énigmes de la science, Les grandes énigmes de l'histoire et Savoir plus santé. Il cultive le côté interrogateur de ses écrits, avec L'imposture informatique dénonçant le détournement des technologies par les constructeurs et les éditeurs de logiciels, et particulièrement le formatage des usages par Microsoft. Il continue aussi, dans la lignée de Toujours plus, avec Tous ensemble, Tant et plus et Plus encore.

 

 

FRANCOIS DE CLOSETS a également participé à L'Express, Le Nouvel Observateur, et L'Événement du Jeudi et à France Inter. Il fait partie des opposants modérés de toujours à l'élite dirigeante française. Il cherche à démontrer que par la désinformation (la non information) les élites (lobbies) créent et maintiennent le consensus.
Un consensus obtenu en attaquant systématiquement les oppositions extrémistes, celles qui détruisent et n'apportent pas de solutions, au lieu d'entrer en dialogue avec les opposants modérés afin de construire des processus.

 

En avril 2009, FRANCOIS DE CLOSETS devient chroniqueur pour I-télé. En septembre 2011, il sort un nouveau livre sur l'état économique et sociétal de la France aujourd'hui.

Septembre 2013, son nouveau livre "Maintenant ou Jamais" Une dernière chance pour la France sort en Librairie. Puis La France à quitte ou double en 2015 et ils ont écrit ton nom, liberté chez Fayard en 2016.

 

Parcours Editorial :

Au printemps 1982, il publie Toujours Plus ! (Grasset), essai consacré au néocorporatisme censé ronger la société française. Le best-seller devient un fait de société : 850 000 exemplaires sont vendus en édition courante et autant en édition de poche.

En 1985, Tous Ensemble (Seuil), sous titré « Pour en finir avec la syndicratie » propose une analyse critique de notre système social. Le livre obtient le prix Aujourd'hui.

En 1990, parution de La Grande Manip (Seuil) consacré à l’instrumentalisation des grandes valeurs par le système politique.

En 1992, sortie de Tant et Plus (Grasset-Le Seuil), dans lequel il dénonce le gaspillage de l'argent public.

En 1996, il publie Le Bonheur d’apprendre (Le Seuil) consacré aux problèmes de l’éducation.

En 1998, Le Compte à Rebours (Fayard), radiographie de la crise française et des risques qu’elle comporte.

En 2000, L'imposture informatique (Fayard), coécrit avec Bruno Lussato, dénonce le monopole de Microsoft sur la micro-informatique.

En 2001, La dernière liberté (Fayard), plaidoyer pour le droit de chacun à décider de sa fin de vie.

En 2004, il publie une biographie d'Albert Einstein intitulée Ne dites pas à Dieu ce qu'il doit faire (Seuil).

En 2005, Une Vie en plus (Seuil), coécrit avec Joël de Rosnay et Jean-Louis Servan-Schreiber, est consacré aux problèmes de la longévité.

En 2006, c’est Plus Encore ! (Fayard/Plon) le nouveau Toujours Plus ! vendu à plus de 150 000 exemplaires.

En 2008, Le Divorce français (Fayard) étudie sur un certain nombre de dossiers le fossé qui se creuse entre les élites et le peuple.

En 2009, il publie aux éditions Mille et Une Nuits Zéro faute consacré à l'histoire du français et à la crise présente de l'orthographe. Livre qui soulève de nombreuses polémiques.

2011 : L’Échéance : Français, vous n'avez encore rien vu, Éditions Fayard, avec Irène Inchauspé
2012 : Le Monde était à nous, Éditions Fayard, autobiographie
2013 : Maintenant ou jamais, Éditions Fayard
2015 : La France à quitte ou double, Éditions Fayard

2016 : Ils ont écrit ton nom, liberté chez Fayard