Né le 31 juillet 1947 à Saint Sylvain Bellegarde, dans la Creuse, HUBERT VEDRINE effectue ses études à Sciences Po Paris puis à l'ENA. A sa sortie en 1974, il rentre au ministère de la Culture puis de l'Environnement avant de rejoindre les Affaires étrangères. En 1978, il est élu Député suppléant du Parti Socialiste dans la première circonscription de la Nièvre. Il rejoint la Direction Générale des Relations Culturelles, Scientifiques et Techniques du Ministère des Affaires étrangères en 1979.

HUBERT VEDRINE devient conseiller diplomatique puis intègre le Conseil d'Etat au cours de la première cohabitation durant le premier septennat de François Mitterrand. En 1988, il est porte-parole de la présidence puis est nommé secrétaire général de la présidence de la République en 1991, jusqu'au départ de François Mitterrand en mai 1995.

La même année, HUBERT VEDRINE entre au Conseil d'Etat, où il a été nommé en 1986 Maître des requêtes, puis rejoint le cabinet d'avocats Jeantet et Associés en 1996. Chez Fayard, Il publie un ouvrage de 800 pages sur la politique étrangère de l'ancien Président, intitulé : « Les mondes de François Mitterrand ».

Nommé ministre des Affaires étrangères en mai 1997, poste qu'il occupe pendant cinq ans jusqu'en mai 2002, il définit la notion et l'utilisation du terme d' « hyper puissance » pour qualifier les Etats-Unis durant la guerre du Kosovo en 1998-1999. Il publie avec Dominique Moïsi en 2000, « Les cartes de la France à l'heure de la mondialisation ».

HUBERT VEDRINE préside l'Institut François-Mitterrand et est
Membre du conseil d'administration de l'Institut de relations internationales et stratégiques (IRIS) et du Conseil d'Orientation de l'Institut Aspen France depuis 2006,

Depuis 2004, il est administrateur indépendant. En 2005, il est nommé membre du Haut Conseil pour l'Alliance des Civilisations par le secrétaire général de l'ONU d’alors, Kofi Annan. Il publie une biographie de François Mitterrand dans la collection Découvertes, Gallimard : « Mitterrand, un dessein, un destin ».

HUBERT VEDRINE est l’auteur des plusieurs œuvres telles que « Atlas du Monde global » , « le Temps des Chimères », un recueil d’articles, de conférences et de préfaces, et « La Politique étrangère américaine » chez l’éditeur sonore De Vive Voix.
Dans la mêlée mondiale (2009-2012), Fayard, 2012
La France au défi, Fayard, 2014
Le monde au défi, Fayard, 2016

 

 

*****

 

HUBERT VEDRINE (born 31 July 1947 in Saint-Silvain-Bellegarde, Creuse) is a French Socialist politician. He is an advisor at Moelis & Company.

Diplomatic adviser of President Mitterrand, he served as secretary-general of the presidency from 1991 to 1995, then as Foreign Minister in the government of Lionel Jospin from 1997 to 2002.

After the reelection of Jacques Chirac in May 2002, HUBERT VEDRINE was replaced by Dominique de Villepin. All three men were characterised by their strong opposition to unilateral action by the United States in Iraq. Védrine popularized the neologism hyperpower to describe what he saw as the historically unparalleled influence and might held by the United States at the turn of the century.

Védrine is a member of UN' Alliance of Civilizations initiative.

HUBERT VEDRINE was awarded Grand Cross with Star of the Order of Merit of the Republic of Poland (2000)