JEAN PIERRE LUMINET est un Astrophysicien et écrivain
Directeur de recherche au CNRS. Spécialiste des trous noirs et de la cosmologie.

Sa quête de l'infiniment grand lui permet d'avoir une approche philosophique et très poétique dans ses recherches et écrits.

Il a récemment fait la une des revues scientifiques du monde entier pour sa nouvelle théorie d'un univers fini qui révolutionne la façon dont on l'imagine.

JEAN PIERRE LUMINET est l'auteur de nombreux essais, dont L'univers chiffonné (2001) et Le Feu du Ciel (2002) et de romans dont Le bâton d'Euclide (2002), traduits en une dizaine de langues.

Prix Georges Lemaître pour l'ensemble de ses travaux scientifiques (1999).

En 2003, il a proposé d'interpréter certaines anomalies dans les anisotropies du fond diffus cosmologique observée par le satellite WMAP comme résultant de la signature que l'univers aurait une courbure spatiale positive et la topologie d'un espace dodécaédrique de Poincaré

Il aime établir des liens convergents entre la poésie, l'art, les artistes et les sciences.



JEAN PIERRE LUMINET intervient avec succès dans beaucoup d'entreprises sur des thèmes transversaux tels que  :


* la créativité, l'art et la science
* éloge de la simplicité
* la curiosité
* innovation et créativité
* science et visions du monde

 

******

 

 

JEAN PIERRE LUMINET (born 1951) is a French astrophysicist, writer and poet, specialized in black holes and cosmology. He works as research director for the CNRS (Centre national de la recherche scientifique), and is a member of the Laboratoire Univers et Théories (LUTH) of the observatory of Paris-Meudon. He also serves on the Astronomical Review Editorial Board.

The asteroid 5523 Luminet, was named after him

2003 - An apparent periodicity in the cosmic microwave background led to the suggestion, by JEAN PIERRE LUMINET of the Observatoire de Paris and colleagues, that the shape of the Universe is a finite dodecahedron, attached to itself by each pair of opposite faces to form a Poincaré homology sphere ("Is the universe a dodecahedron?", article at PhysicsWeb.). During the following year, astronomers searched for more evidence to support this hypothesis but found none.