LAURA FLESSEL née le 6 novembre 1971 à Pointe-à-Pitre (Guadeloupe), est une escrimeuse française double championne olympique, six fois championne du monde et une fois championne d'Europe. Qualifiée pour ses cinquièmes et dernier Jeux olympiques à Londres, elle y est le porte-drapeau de l'équipe de France lors des cérémonies d'ouverture, le 27 juillet 2012 et de clôture le 12 août. Elle est surnommée La guêpe en raison de sa spécificité à toucher les adversaires au pied.

Du 6 au 20 octobre 2012, LAURA FLESSEL fait partie des candidats de la saison 3 de l'émission Danse avec les stars sur TF1

LAURA FLESSEL commence l'escrime à 6 ans et devient très vite une escrimeuse très douée. Elle progresse rapidement et devient championne de Guadeloupe. puis acquiert une solide expérience sur les circuits caribéens, centraméricains et panaméricains, remportant en 1990 les Championnats panaméricains au fleuret et à l'épée. La même année, elle rejoint la Métropole, pour évoluer avec le Racing club de France1. Elle évolue également au sein de l'INSEP, ce qui lui permet de se frotter aux meilleures Françaises.

Elle remporte ses premiers succès sur la scène internationale en 1995 lors des championnats du monde où elle termine à la troisième place. Cette médaille de bronze est accompagnée d'une médaille d'argent par équipes.

Pour la première participation de l'épée féminine aux Jeux olympiques de 1996, La France possède de bonnes chances de médailles. Laura Flessel est alors troisième mondiale, et sa compatriote Valérie Barlois deuxième2.

Avec Barlois et Sophie Moresse-Pichot, LAURA FLESSEL enlève le titre olympique dans l'épreuve par équipe devant l'Italie. Puis dans l'épreuve individuelle, elle se débarrasse de deux Hongroises, dont Szalay, vice-championne du monde, en demi-finale. La finale l'oppose à sa compatriote Valérie Barlois. Lors de celle-ci, elle mène rapidement par 9 à 3 avant de finalement l'emporter 15 touches à 123,4.

Après une médaille de bronze par équipe lors du mondial 1997 et une neuvième place en individuel, elle devient la huitième escrimeuse française, et première femme, à obtenir les titres olympique et de championne du monde. Pour obtenir ce dernier titre, elle se défait par 15 touches à 9 de l'Allemande Holzkamp qui l'avait privée d'une victoire en Coupe du monde cette même saison. Elle remporte un deuxième titre lors de ces championnats du monde de Lausanne avec l'épée par équipe5. Elle termine également à la deuxième place de la Coupe du monde durant cette saison.

L'année suivante, son ambition est de conserver ses deux titres mondiaux. Elle échoue pour le concours par équipe mais remporte son deuxième titre consécutif en individuel face à la Suissesse Romagnoli. La France termine ces mondiaux de Séoul avec huit médailles dont cinq d'or6.

LAURA FLESSEL est l'une des favorites au titre olympique de Sydney 2000. Elle échoue finalement en demi-finale face à la Hongroise Timea Nagy mais remporte la médaille de bronze. Dans le concours par équipes, la France termine à la cinquième place.

Elle profite de l'année post-olympique pour donner naissance à sa fille Leïlou en juin 2001. Mais dès le mois d'octobre, elle est de nouveau présente sur la scène internationale. Elle dispute le mondial qui se déroule à Nîmes. Elle y réussit l'exploit d'obtenir une médaille d'argent, battue par l'Allemande Bokel. « Revenir si vite au plus haut niveau a été l'alchimie de plusieurs choses. D'abord parce que j'ai été élevée dans la culture du plaisir du dépassement de soi. Mon éducation et mon entourage ont également joué un rôle primordial dans ma vie de sportive. Ce résultat a été plus mental que physique, et il s'agit avant tout d'une réussite collective »7.

Malgré ses deux Coupes du monde 2002 et 2003,LAURA FLESSEL doit attendre sa troisième participation aux Jeux pour obtenir une nouvelle médaille. Elle se voit opposée en finale à la Hongroise Timea Nagy qui remporte la médaille d'or.

L'année suivante, elle remporte une nouvelle médaille de bronze en individuelle. Mais elle a la satisfaction de renouer avec le titre mondial par équipe. Ce mondial est de nouveau un excellent résultat pour la France qui remporte dix médailles dont quatre titres8.

Lors des mondiaux 2006 à Turin elle obtient une nouvelle médaille de bronze en individuelle, de nouveau battue par la Hongroise Nagy9,10. Cette médaille est salvatrice pour l'équipe de France qui avait manqué ses épreuves individuelles et se reprend lors des épreuves par équipes, remportant quatre titres. Seule l'épée féminine ne ramène pas de médaille dans les épreuves collectives.

En 2007, La France choisit de rompre avec son habitude d'envoyer une équipe dite B lors des championnats d'Europe. Cette politique destinée à aguerrir de jeunes cadres se heurte à la nécessité d'engranger des points dans la course à la qualification pour les Jeux. Laura Flessel en profite pour remporter le seul titre qui lui manquait11. Pour le mondial de la même année, elle remporte un nouveau titre mondial par équipe. L'année 2007 la voit également remporter sa troisième coupe du monde.

Ses bons résultats de 2007 et du début de la saison 2008 lui octroient l'une des deux places accordées à la France pour l'épreuve individuelle des Jeux olympiques de Pékin, l'épreuve par équipe ne figurant pour sa part pas au programme. Elle a ainsi l'occasion de participer à ses quatrièmes Jeux. Une quatrième participation qui marque un tournant puisque ce sont les premiers JO où elle n'obtient pas de médaille après son élimination par la Chinoise Li Na (15-9) au stade des quarts de finale.

L'année 2009 voit une nouvelle fois LAURA FLESSEL au sommet mais toujours sans la réussite avec une 3e place lors des championnats d'Europe à Plovdiv et un échec au pied du podium lors des championnats du monde à Antalya où elle se voit sortie en quart de finale par la Russe Lubov Shutova après un match serré qui se termine à la mort-subite sur le score de 7 à 8.

Le 21 avril 2012, LAURA FLESSEL se qualifie pour les Jeux Olympiques de Londres 2012 en battant Emma Samuelsson 15/6 en demi-finale du championnat de qualification de la zone Europe à Bratislava12. Le 14 mai 2012, Laura Flessel est officiellement désignée porte-drapeau de la délégation française pour les jeux olympiques de Londres, qui se tiendront dans la capitale anglaise du 27 juillet au 12 août 2012