Deux 2 mois et demi pour 2800 km. Elle a réussi. C'est bien, c'est même très bien. Elle a accompli un double exploit. Le défi sportif, insensé, inhumain, et celui, scientifique, que lui avait confie l'Institut Polaire. Et demain ?

LAURENCE DE LA FERRIERE , elle le dit elle-même, veut renoncer à la performance individuelle. Elle souhaite retourner dans les terres polaires en mettant ses compétences au service de l'Exploration Scientifique et de la protection de l'environnement. Bon vent Laurence ! Eliane Victor

Le 23 novembre 1999, LAURENCE DE LA FERRIERE atteint le Pôle Sud, 2880 m d'altitude, -45°C, 3 000 km de glace à perte de vue... "L'essentiel est de pouvoir faire des choses que I'on n'a pas prévues ni même envisagées. Je sais qu'il me faudra innover a chaque seconde." "Etre le premier être humain à poser les pieds sur une terre totalement vierge, voir ce que personne n'a jamais vu est un privilège extraordinaire... La nature m'a donné le meilleur. J'ai fait de mon mieux pour la comprendre."    

LAURENCE DE LA FERRIERE se déplace avec un traîneau de 150 kg, une tente de 2,5 kg, des repas lyophilisés à 6000 Kcal... "Après des heures de marche, de voile, je dois monter la tente, l'amarrer, I'assurer, préparer un repas... Personne ne peut rien pour moi."  "Sur les derniers km, avant d'arriver, j'avais l'impression d'être au paradis. La neige avait la douceur du sable chaud. Avec la voile, je glissais dessus sans effort... II n'y avait plus de bruit et ça scintillait autant que des étoiles ou des pierres précieuses."

REFERENCES DE LAURENCE DE LA FERRIERE : Agence de l'eau, Ministère de l'environnement, Conventions, Congrès, Séminaires, Opérations de Relations Publiques, Lancements de Produit, Evénementiel, Soirées de Gala, Festivals, Théâtres, Casinos, Maisons de la Culture, Comités d'Entreprise, Comités des Fêtes, Salons Professionnels, Villages de Vacances, Croisières, etc…