SOPHIE DE MENTHON, (licence d'anglais), a été professeur d’anglais pendant 1 an. A 22 ans, création de sa première société de télémaketing Multilignes Conseil.  Le groupe Téléperformance en devient l’actionnaire majoritaire en 1993.

Elle est aujourd'hui présidente de la Société de management des entreprises (SDME), une société d’édition et de communication (créée en 2004).
SOPHIE DE MENTHON a fondé en 1979, le Syndicat du Marketing Téléphonique (7 mandats de présidents), Auteur du code déontologique qui régit aujourd'hui la profession en France et dans plusieurs pays d'Europe, elle a négocié une convention collective pour la profession.
En 1992, elle lance « Idées-Actions » avec Alain Madelin pour que la société civile s’exprime.
Désireuse d'insuffler une nouvelle éthique du capitalisme, elle s'investit au sein du Mouvement des Entreprises de Taille Humaine, Indépendantes et de Croissance (ETHIC) qu'elle préside depuis 1995 (fondé par Yvon Gattaz en 1976).

SOPHIE DE MENTHON est nommée au Conseil National de la création d'entreprises en 1997 et 2000, de l'Observatoire de la Parité en 2002, et du Conseil d'orientation de la Simplification Administrative en 2004. Elle a aussi participé à la commission Stasi sur la laïcité en France en 2003, au rapport Novelli sur les conséquences des 35 heures en 2004, et a été interrogée par la mission Stoléru pour l'accès des PME aux marchés publics en 2008. Elle s’implique vigoureusement pour faire évoluer le capitalisme et démissionne le 9 avril 2009 du comité éthique du MEDEF, se sentant "en décalage" avec le mouvement patronal et la réflexion menée par Laurence Parisot sur la dérive des rémunérations des patrons.

En 2010, SOPHIE DE MENTHON est nommée par le Président de la République au CESE (Conseil Economique, Social et Environnemental), au titre de personnalité qualifiée, pour un mandat de 5 ans, puis devient Membre de l’Observatoire Français des Conjonctures Economiques à l’OFCE pour une même durée de mandat.

En 2003, SOPHIE DE MENTHON lance la Fête des Entreprises sous le slogan « J'aime ma boîte » qui a pour vocation de fédérer salariés et entrepreneurs le même jour, en partageant des moments de convivialité. La 9ème édition qui s’est déroulé le 20 octobre 2011 a été un véritable succès : « cette journée doit fédérer salariés et entrepreneurs le même jour, en partageant des moments de convivialité. Le bien‐être et l’épanouissement des salariés sont réellement reconnus aujourd'hui comme un véritable moteur pour la performance de l’entreprise.
Depuis 7 ans la conjoncture et les études n’ont cessé de réaffirmer qu’il existe un lien entre le bonheur national brut (BNB) et l’épanouissement !

En 2007, elle a été admise dans la réserve citoyenne avec le grade de Colonel et rattachée au corps des Officiers de la Gendarmerie Nationale.

Le 13 avril 2010, elle se déclare candidate à la présidence du MEDEF, au micro d'Europe 1. Elle considère que l'image des patrons s'est dégradée durant l'année 2009 (après la grande crise économique), considérant que l'amalgame est trop souvent fait entre grands patrons et chefs de petites et moyennes entreprises.

A son initiative, la première édition du congrès d’ « ETHIC FIRST » s'est tenue au Palais des Nations Unies de Genève les 2 et 3 juillet 2009, réunissant 512 participants accrédités : dirigeants, managers, experts internationaux, universitaires, ONG et institutions internationales, issus de 23 pays, autour du thème "La Responsabilité Sociale des Entreprises en période de crise économique".

En 2012, SOPHIE DE MENTHON a souhaité présenter 20 mesures d’urgence à prendre par le nouveau Président de la République.
En 2012, elle est nommée au Conseil d’Orientation de NOVANCIA.
Depuis 2012, elle est Membre du Conseil d’Administration de la société « JUSTE A TEMPS ».

Le 19 novembre 2012, Sophie de Menthon se voit attribuer prix Valmy décerné par l'Académie des Sciences Morales et Politiques pour son livre « l’armée » dans la collection de livres pour enfants « le monde aujourd’hui expliqué aux enfants »

SOPHIE DE MENTHON a été chroniqueuse sur RMC de 2004 à 2013 dans l’émission « Les Grandes Gueules », aujourd’hui, elle intervient régulièrement sur I TELE dans l’émission « on ne va pas se mentir » d’Audrey Pulvar, sur LCI dans l’émission « On en parle » de Valérie Expert, et sur EUROPE 1 dans les émissions de Jean-Marc Morandini et de Wendy Bouchard en tant que « Puncheuse ».

Depuis 2013, elle est chroniqueuse dans le magazine Valeurs Actuelles, avec sa rubrique « le mot de la semaine ».


Publications
•    1978 : Mieux utiliser le téléphone, Éditions d'organisation (réédition en 2001, puis en 2010)
•    1980 : Un média sur votre bureau, Éditions d'organisation
•    1980 : L'Entretien téléphonique, Éditions Mémentos
•    1983 : Femmes d'affaire et affaires de femmes, Éditions Jean-Claude Lattès
•    1984 : L'Image New-look de votre Entreprise, Éditions Mémentos
•    1986 : La Secrétaire newlook, Mémentos
•    1987 : Le Sondage téléphonique efficace, Éditions d'organisation
•    1988 : La BD du téléphone, Éditions d'organisation
•    1990 : Business oblige, Intereditions collection l'Entreprise
•    1991 : Modèles et scénarios de vente téléphonique prêts à l'emploi, Top éditions
•    1992 : Le Téléphone dans le recouvrement des créances, Éditions Mémentos
•    1995 : La Vente directe à la TV, PUF
•    1997 : Le Marketing de la réception d'appels, Éditions Dunod
•    1999 : Téléphonez efficacement, Éditions Mémentos
•    2000 : Du télémarketing au téléservice, collection Pratique du Marketing direct
•    2004 : L'Entreprise racontée aux enfants, Éditions d'organisation
•    2005 : L'Armée racontée aux enfants, Éditions d'organisation
•    2005 : Le Guide du savoir-vivre, bonnes manières pour bonnes affaires, Éditions d'organisation
•    2006 : Vraie vérité sur l'entreprise, Éditions Eyrolles
•    2007 : Le Savoir-vivre en Entreprise, Éditions Eyrolles
•    2007 : 15 idées simples pour ruiner la France, préface de François de Closets, Éditions Michalon
Dans la collection. « Le monde d'aujourd'hui expliqué aux enfants », aux Editions Gallimard Jeunesse, qu’elle fonde avec sa fille Alexia Delrieu. Elles écrivent en tandem et viennent de publier le 13ème ouvrage en 5 ans !
Illustrations : Clotilde Perrin puis Alice Charbin puis Henri Fellner :
•    2006 : La Police (ISBN 2-07-057935-2)
•    2006 : L'Argent (ISBN 2-07-057934-4), Prix de la Presse des jeunes au Festival de Montreuil 2007.
•    2006 : La Politique (ISBN 2-07-061080-2)
•    2006 : La Publicité (ISBN 2-07-057952-2)
•    2007 : L'Europe (ISBN 978-2-07-060312-1)
•    2008 : La Justice (ISBN 978-2-07-061605-3)
•    2008 : L'Entreprise (ISBN 978-2-07-061658-9)
•    2009 : Le Supermarché (ISBN 978-2-07-061604-6)
•    2010 : La beauté (ISBN 978-2-07-062810-0)
•    2010 : « Dangers » (ISBN 978-2-07-063158-2)
•    2011 : « L’Armée »
•    2012 : « toutes les réponses aux questions des enfants », c’est une compilation de tous les ouvrages sortis dans cette collection.
•    2013 : « la Mode »

Décorations
Chevalier de l'Ordre National du Mérite en 1988, promue Officier en 1996 et enfin Commandeur en 2005,
 Chevalier dans l’Ordre de la Légion d'Honneur depuis 2000, promue Officier le 2 avril 2010.

Sports
Ski, tennis, marche en montagne


Auditionnée au Conseil d’Etat en 2010 par la Commission de réflexion pour la prévention des conflits d’intérêts dans la vie publique, Sophie de Menthon préconise que les responsables politiques fassent une déclaration préalable des intérêts au moment de leur entrée en fonction.

Avant même l’émergence d’une crise mondiale, Sophie de Menthon souhaite alarmer les acteurs de l’économie sur la nécessité d’une nouvelle éthique du capitalisme. Elle convainc l’ONU et c’est ainsi que le 1er Forum européen ETHIC FIRST voit le jour les 2 et 3 juillet 2009 au Palais des Nations Unies à Genève, attirant des représentants d’entreprises de 24 pays.


DES CONVICTIONS AFFIRMEES

Prôner un libéralisme à visage humain
Contribuer à la renaissance d’une économie d’équilibre
Faire de la France un pays fier de ses entreprises et confiant dans ses entrepreneurs
Se battre pour la « liberté d’entreprendre » et l’esprit d’entreprise
Favoriser et récompenser la prise de risques avant toute chose.